S

Liens de la barre de menu commune

L'état des lieux en 2014

Le système des sciences, de la technologie et de l'innovation au Canada : Défis et occasions en matière d'innovation au Canada

Annexe 3 : Des connaissances de haut niveau

Sources de financement de la recherche-développement au Canada

Figure 3A : Sources de financement de la R-D au Canada, de 1990 à 2014

Diagramme en barres des sources de financement de la R-D au Canada, de 1990 à 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)

Source : Statistique Canada, Tableau 358-0001 (consulté le 20 octobre 2014).

Description de la figure 3A

La répartition du financement des dépenses intérieures brutes de recherche-développement (DIRD) au Canada (voir le chapitre 3) permet de dégager une tendance dans les contributions de différents secteurs à la recherche-développement (R-D). Même si le gouvernement fédéral est la deuxième source de financement de la R-D au Canada, les fonds qu'il a investis équivalent à moins de la moitié des sommes injectées par le secteur des entreprises en tête de liste. Les deux secteurs ont réduit leurs dépenses en R-D ces dernières années. Bien que les fonds injectés par les entreprises aient diminué, puis augmenté en période de récession pour atteindre 15,2 milliards de dollars en 2011, ils ont de nouveau baissé en 2012 et en 2013. Ils devraient continuer de diminuer pour se chiffrer à 14,1 milliards de dollars en 2014. De même, la somme investie par le gouvernement fédéral a atteint un sommet de 6,5 milliards de dollars en 2010 avant de commencer à diminuer; elle devrait se chiffrer à 5,8 milliards de dollars en 2014.

Tous les autres secteurs du Canada devraient augmenter leurs dépenses en R-D en 2014. Le secteur de l'enseignement supérieur devrait investir une somme sans précédent de 5,5 milliards de dollars dans la R-D en 2014, ce qui égalerait presque la contribution du gouvernement fédéral. Les administrations provinciales continuent d'augmenter graduellement leur contribution et devraient financer la R-D à hauteur de 2,1 milliards de dollars en 2014, une somme sans précédent. Le secteur des organismes privés sans but lucratif et le secteur étranger devraient investir respectivement 1,2 milliard de dollars et 1,8 milliard de dollars dans la R-D, ces sommes étant relativement les mêmes qu'en 2013.

Dépenses de recherche-développement dans le secteur de l'enseignement supérieur

Figure 3B : Dépenses de R-D dans le secteur de l'enseignement supérieur, de 1990 à 2014

Diagramme en barres des dépenses de R-D dans le secteur de l'enseignement supérieur, de 1990 à 2014 (la description détaillée se trouve sous l'image)

Source : Statistique Canada, Tableau 358-0001 (consulté le 20 octobre 2014).

Description de la figure 3B

Comme le mentionne le chapitre 3, le niveau de financement des activités de R-D exécutées dans le secteur de l'enseignement supérieur continue de grimper, même si le rythme était plus lent de 2011 à 2014 que de 1998 à 2008. De 1998 à 2008, les dépenses intra-muros de recherche-développement du secteur de l'enseignement supérieur (DIRDES) ont plus que doublé, passant de 4,3 milliards de dollars à 10,9 milliards. En 2009, les DIRDES se chiffraient à 10,8 milliards de dollars. Depuis, elles ne cessent d'augmenter et devraient atteindre 12,4 milliards de dollars (prévision) en 2014.

Domaines de recherche prioritaires au gouvernement du Canada

Pour orienter ses investissements en sciences, technologie et innovation (STI), le gouvernement du Canada a cerné quatre domaines prioritaires de recherche dans sa stratégie de 2007, intitulée Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada. Pour concentrer davantage les efforts, le ministre de l'Industrie a annoncé, en septembre 2008, 13 sous-priorités de recherche, suivant la recommandation du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation (CSTI). Le tableau qui suit présente les fonds consacrés par les organismes subventionnaires à chacun des domaines prioritaires et sous-domaines correspondants (voir le chapitre 3)46.

Tableau 3A : Estimation du financement des priorités 2007 et des sous-priorités 2008 par les organismes subventionnaires, exercices 2011-2012 et 2013-2014
Priorités et sous-priorités en STI IRSC ($ 000) CRSNG ($ 000) CRSH ($ 000)
2011-2012 2013-2014 2011-2012 2013-2014 2011-2012 2013-2014
Environnement 16 495,5 20 939,7 161 203,1 169 465,6 21 390,7 24 306,3
Eau, santé 16 495,5 20 939,7 19 568,5 29 438,0 678,7 548,4
Eau, sécurité aucune donnée aucune donnée 409,8 133,7
Eau, énergie aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Méthodes plus propres d’extraction, de transformation et d’utilisation des combustibles à hydrocarbures, y compris la réduction de la consommation de ces combustibles aucune donnée aucune donnée 10 740,6 8 254,6 aucune donnée aucune donnée
Ressources naturelles et énergie 3 544,0 4 454,4 162 219,0 158 912,4 2 364,2 1 386,7
Production d’énergie dans les sables bitumineux aucune donnée aucune donnée 14 449,2 11 305,2 287,0 24,0
Arctique, production de ressources aucune donnée aucune donnée 2 181,7 2 165,5 aucune donnée aucune donnée
Arctique, adaptation aux changements climatiques 3 544,0 4 454,4 24 589,3 24 241,1 aucune donnée aucune donnée
Arctique, surveillance aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée aucune donnée
Biocombustibles, piles à combustible et énergie nucléaire aucune donnée aucune donnée 30 809,5 26 374,4 aucune donnée aucune donnée
Sciences de la santé et de la vie 930 690,5 918 561,1 165 319,1 170 403,6 14 264,6 10 583,5
Médecine régénérative 75 365,8 72 411,8 5 939,8 5 177,0 46,5 20,0
Neurosciences 128 691,5 129 346,2 33 392,9 35 646,4 aucune donnée 23,8
Santé d’une population vieillissante 111 357,3 110 894,5 aucune donnée aucune donnée 217,2 200,0
Génie biomédical et technologies médicales 20 233,7 17 125,2 49 339,3 50 246,8 2 864,1 2 815,6
Technologies de l’information et des communications aucune donnée aucune donnée 177 889,7 159 389,0 25 158,2 23 746,3
Nouveaux médias, animation et jeux aucune donnée aucune donnée 8 255,5 8 508,4 4 564,2 3 735,7
Réseaux et services sans fil aucune donnée 34 674,7 30 425,1 1 731,7 78,3
Réseaux à large bande 171,0 255,4
Matériel de télécommunication aucune donnée aucune donnée 21 092,7 15 225,2 aucune donnée aucune donnée
Total du financement extra-muros – sous-domaines prioritaires 355 687,8 355 171,9 255 033,8 247 007,9 10 976,1 7 835,0
Total du financement extra-muros – domaines prioritaires 950 730,0 943 955,3 666 631,0 658 170,6 63 177,7 60 022,8
Total du financement par les organismes subventionnaires 950 730,0 943 955,3 1 036 166,0 1 018 905,0 339 324,6 338 735,3

En 2014, le gouvernement du Canada a lancé la stratégie Un moment à saisir pour le Canada : Aller de l'avant dans le domaine des sciences, de la technologie et de l'innovation 2014. Dans cette version renouvelée de la stratégie de 2007, il a mis à jour ses priorités et sous-priorités (maintenant appelées « secteurs d'intérêt »), en partie selon les conseils du CSTI. Les changements les plus notables par rapport à la liste de 2007 sont l'ajout de la fabrication de pointe aux priorités et l'inclusion de l'agriculture dans la priorité de l'environnement.

Tableau 3B : Priorités et secteurs d'intérêt mis à jour dans la stratégie fédérale de 2014 concernant les sciences, la technologie et l'innovation
Priorités Secteurs d'intérêt
Environnement et agriculture
  • Eau : santé, énergie, sécurité
  • Biotechnologie
  • Aquiculture
  • Méthodes durables pour accéder aux ressources énergétiques et minérales tirées de sources non conventionnelles
  • Alimentation et systèmes alimentaires
  • Recherche sur les changements climatiques et technologie connexe
  • Atténuation des catastrophes
Sciences de la santé et de la vie
  • Neurosciences et santé mentale
  • Médecine régénérative
  • Santé d'une population vieillissante
  • Génie biomédical et technologies médicales
Ressources naturelles et énergie
  • Arctique : exploitation et surveillance responsables
  • Bioénergie, piles à combustible et énergie nucléaire
  • Bioproduits
  • Sécurité des pipelines
Technologies de l'information et des communications
  • Nouveaux médias, animation et jeux
  • Réseaux et services de communication
  • Cybersécurité
  • Analyse et capacités avancées de gestion des données
  • Systèmes machine à machine
  • Informatique quantique
Fabrication de pointe
  • Automatisation (notamment la robotique)
  • Matériaux légers et technologies connexes
  • Fabrication additive
  • Matériaux quantiques
  • Nanotechnologie
  • Aérospatiale
  • Secteur de l'automobile

46 Le tableau contient plus de 13 sous-domaines prioritaires, car les sous-priorités de l'eau et de l'Arctique ont été subdivisées encore plus. Retour au texte